Philippe Bimane

  Photo 2-version couleur
  - Directeur Artistique, de la région PACA (Provence Alpes Côte d'Azur) du "Cercle des Coiffeurs Créateurs
- Anime des formations au sein du "Cercle des Coiffeurs Créateurs
- Propose une à deux lignes par an
- Participe aux présentations de ces lignes lors de manifestations tel que «Coupe de France et Championnat de France de coiffure»



C’est à Nice que Philippe Bimane a grandi dans le quartier du port. Fils unique, il reçoit néanmoins une excellente éducation . Rien ne laissait présager une carrière dans la coiffure mais c’est la rencontre d’un jeune ami apprenti coiffeur qui lui donne envie de s’intéresser à ce métier.

Une première expérience dans le salon d’une relation de famille et le voilà un 24 décembre, à sept heures du matin, pour une première approche de ce métier. Plier les serviettes pour commencer, passer le balai après chaque coupe et ranger le salon, un coiffeur principal qui rend les femmes plus belles encore et heureuses. « Voilà, c’est ce que je voudrais faire plus tard ».

Entré à l’école de coiffure Balzac à Cannes en 1969 , il obtient son CAP deux ans après, ce qui lui permet de faire un contrat de qualification dans un salon niçois. Un an de service militaire en 1974 et il reprend des cours du soir dans cette même école et obtient son brevet professionnel. Son premier travail de coiffeur salarié s’effectue dans un salon tout neuf, à Carrefour Antibes. Les journées, entre les heures effectives de travail et les cours du soir pour le perfectionnement, s’élèvent au moins à plus de quinze heures mais quand on aime, on ne compte pas.

Il prend la responsabilité d’un salon dames en 1978 et en 1982 il ouvre son premier salon à Juan les Pins.
Deux ans après, il a l’opportunité de créer un deuxième salon en 1984 à Carrefour Antibes. En 1985, il transfère son salon de Juan sur un nouveau centre commercial : Champion Antibes . Il ouvre en 1990 avec l’aide d’un collaborateur un autre salon dans le centre d’Antibes. Suite à la perte tragique de cet équipier Philippe prend la décision de se séparer de ce salon et se concentre sur ses deux affaires..

En 1998, il crée un nouveau salon, spécialisé sur la coloration, qu’il installe sur le site de Carrefour Antibes sous l’enseigne « Enzo Benzi ». Sa fille, passionnée comme lui, entre dans ce métier en 2003 et s’occupe aujourd’hui de cette enseigne.

Philippe s’intéresse à l’artistique et s’investit dans un groupement appelé CAT depuis 1993. Il en est aujourd’hui le directeur artistique national et participe avec une équipe de coiffeurs créateurs à des lancements de ligne appelés «Vision et Tendance » (partie artistique du groupe) .

Il devient en 1996 membre de la Haute Coiffure Française jusqu'à 2010 , Henri Devos lui ayant permis, quelques fois, de se produire sur scène lors des congrès de Valras.

Il devient coiffeur collaborateur pour Schwarzkopf Professionnel et L'Oréal participe pendant cinq années consécutives à des shows aux congrès de Vittel.

Il est depuis 1997 membre du jury pour les examens professionnels.

Il crée ses propres visuels dont certains paraissent sur des catalogues professionnels tels que « Métamorphose, Coiffure de Paris, Interfashion, … » .

Il réalise ses clips vidéo depuis maintenant plus de Vingt cinq ans et se rappelle que son premier clip date de 1983 et qu’il était projeté les samedis soirs sur des écrans de discothèques, déjà il organisait lui-même des shows-mode et présentations dans ces mêmes discothèques.

Partenaire de L'Oréal pendant deux ans, il a participé à des congrès tel que Salon Expert organisé en Roumanie ainsi qu’à des formations aussi bien pour sa propre équipe que dans le cadre du « Cercle des Coiffeurs Créateurs » (anciennement CAT) dans certaines régions de France où il est sollicité encore aujourd'hui ."


"Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses."

Diderot

Imprimer E-mail

Casino Bonus at bet365 uk